فرنسية
Egalité Maintenant a suivi plusieurs cas de filles kenyanes fuyant leurs foyers ou en évitant d'aller de l'école pendant les vacances pour échapper à la mutilation génitale féminine (MGF) et le mariage des enfants , en particulier pendant les vacances scolaires d'août et de décembre lorsque les mutilations de masse sont effectuées . La région du Pokot , en particulier , a eu un grand nombre de rapports de filles courir loin de la maison ou qui refusent de rentrer chez eux de l'école. Malgré l'existence de lois kenyanes contre les MGF et le mariage des enfants , il est clair qu'ils ne sont pas mises en œuvre dans la région pour protéger les filles .
 
Hero Title: 
Protéger les filles par l'application des lois sur le mariage MGF et de l'enfant
Hero image: