La Gambie: Le Gouvernement annule la politique de censure relative à la mutilation génitale féminine(MGF)

Version imprimableSend to friend
IMPORTANT : Cette campagne d’action est terminée ou interrompue et les informations contenues dans celle-ci peuvent ne plus être d’actualité. Veuillez consulter la section Agissez pour les campagnes actuellement en cours.
Date: 
1 Déc 1997
Crying Girl The Gambia Committee on Traditional Practices
GAMCOTRAP
P.O. Box 2990, Serrekunda, The Gambia

 

6 novembre 1997.

EQUALITY NOW/ EGALITE MAINTENANT
NEW YORK, NEW YORK 10019

Chers Amis,

GAMCOTRAP [La Commission de la Gambie sur les pratiques traditionelles]
voudrait témoigner de sa reconnaissance à Egalité Maintenant et à tous ces affiliés, pour leur soutien et leur engagement actif, et pour les bulletins d'alerte qui ont enormément contribué à l'annulation de la directive de politique du gouvernement de la Gambie contre la mutilation génitale féminine. Nous sommes heureuses de vous informer officiellement, que le gouvernement de la Gambie a annoncé que les questions relatives à la santé reproductrice, y compris la MGF, peuvent être annoncées et que toutes les ONG sont autorisées à faire usage des médias étatisées en ce qui concerne la MGF.

Nous espérons que cette collaboration avec votre association continuera à l'avenir. Nous espérons pouvoir travailler étroitement avec vous pour identifier les activités qui aideraient à donner pouvoir à la fille.

Veuillez transmettre nos remerciements à tous nos amis.

Cordialement,
Mary Small

Coordinatrice du programme,
GAMCOTRAP