Pologne: L'Ordre des Médecins interdit à ses membres de pratiquer des avortements légaux

Version imprimableSend to friend
IMPORTANT : Cette campagne d’action est terminée ou interrompue et les informations contenues dans celle-ci peuvent ne plus être d’actualité. Veuillez consulter la section Agissez pour les campagnes actuellement en cours.
Date: 
1 Juin 1992

"C'est l'enfer pour les femmes!" tels sont les termes employés par le Club des femmes au Parlement pour décrire la situation en Pologne depuis le 3 mai 1992, date de la mise en vigueur du nouveau Code d'Ethique du Médecin. Ce nouveau code interdit aux médecins polonais de pratiquer des avortements, bien que l'avortement soit légal en Pologne. Si un médecin agit contre ce Code d'Ethique, il ou elle peut se voir retirer le droit d'exercer son métier par le Conseil de l'Ordre des Médecins Polonais. Déjà les hôpitaux n'acceptent plus les femmes qui veulent subir un avortement, les obligeant ainsi à chercher d'autres lieux pour les accueillir. Le prix d'un avortement pratiqué par les médecins privés a brusquement augmenté. De nombreux médecins refusent tout simplement de risquer leur gagne-pain. Nous ne sommes plus très loin de l'époque oû les avortements pratiqués dans les arrière-boutiques feront des victimes.

Ewa Letowska, alors Commissaire d'Etat aux Droits du Citoyen en Pologne, avait remis le Code d'Ethique du Médecin au Tribunal Constitutionnel le 7 janvier 1992, mettant en doute la validité du Code sur la base de non conformité à la loi. Tadeusz Zielinski, l'actuel Commissaire d'Etate aux Droits du Citoyen, soutient le point de vue de son prédécesseur, à savoir que le Code n'a pas de valeur juridique. Le Tribunal Constitutionnel ne s'est toujours pas prononcé, permettant ainsi à la crise de se développer.

Des milliers de médecins polonais ont signé des pétitions et rédigé des lettres qu'ils ont adressées au Conseil de L'Ordre des Médecins, afin de protester contre les mesures restrictives sur l'avortement contenues dans le Code d'Ethique. Celui-ci a été approuvé lors de la Conférence Nationale des Médecins réunissant une centaine de membres au cours de laquelle même les membres du Conseil de L'Ordre des Médecins n'ont pu réviser le document. Pour annuler le Code il faudrait que se tienne une autre Conférence Nationale des Médecins, à condition qu'un tiers des 22 Chambres régionales du Conseil de L'Ordre des Médecins en fasse la proposition. C'est ce qu'a fait La Chambre de Varsovie.
 

Comment agir: 

Alertez les média, faites-leur part de la situation de crise en Pologne et continuez à exhorter le Conseil de L'Ordre des Médecins à supprimer le nouveau Code d'Ethique. Vous pouvez également contacter le Tribunal Constitutionnel afin qu'il entreprenne une action immédiate pour interdire ce Code d'Ethique du Médecin en prenant la position qu'il n'est pas en accord avec la loi polonaise. Vous pouvez adresser vos lettres, télécopies, télégrammes ou appels téléphoniques à:

Dr. Tadeusz Chrusciel, President
Conseil de L'Ordre des Médecins
Naczelna Izba Lekarska
ul. Grojecka 65a
02-094 Warsaw, Poland
Tel: 48-22-22-15-73, 48-22-22-21-54
Fax: 48-26-58-17-01

Mieczyslaw Tyczka, President
Tribunal Constitutionnel
ul. Wiejska 4/6
Warsaw, Poland
Tel: 48-22-21-65-03
Fax: 48-22-29-49-22