Egalité Maintenant lance la campagne “100 mesures pour l’Egalité”

Version imprimableSend to friend

POUR DIFFUSION IMMEDIATE
4 mars 2011

Lakshmi Anantnarayan, +1 212 586 0906, lanant@equalitynow.org

Egalité Maintenant lance la campagne “100 mesures pour l’Egalité” à l’occasion du 100e anniversaire de la Journée internationale de la femme

4 mars 2011 – A l’occasion mémorable  du 100e anniversaire de la Journée internationale de la femme, le 8 Mars 2011, l’organisation internationale de défense des droits humains Egalité Maintenant en appelle au public pour qu’il prenne 100 mesures pour l'Egalité. Au niveau mondial une femme sur trois a été confrontée à une certaine forme de violence ou d'abus, environ 500 000 femmes meurent de causes liées à la grossesse chaque année, et dans la prochaine décennie plus de 100 millions de filles seront probablement mariées tout en étant encore enfant. En Afrique, 3 millions de filles sont menacées par les mutilations génitales féminines (MGF) chaque année.  Mais quelle est la situation des femmes sur le terrain et au quotidien dans les différentes parties du monde ?

En dépit d'un soulèvement populaire pour la démocratie en Egypte, un comité constitutionnel composé uniquement d’hommes est en train de rédiger des amendements qui empêcheraient les femmes de se présenter à l'élection présidentielle. En Afghanistan, il y a quelques semaines seulement, le gouvernement tentait de prendre en charge le fonctionnement des refuges pour femmes, une action qui aurait sans aucun doute compromis la sécurité des femmes victimes de violence. L'an dernier aux États-Unis, malgré les efforts des militants, le Congrès n'a pas passé plusieurs textes de loi qui auraient pu sauver la vie de femmes et de filles, notamment: la Loi internationale sur la violence contres les femmes (International Violence Against Women Act), la Loi sur la protection des filles (Girls Protection Act : un projet de loi pour renforcer la loi fédérale contre les mutilations génitales féminines (MGF), ou  la Loi sur la protection des filles en empêchant le mariage d’enfants (International Protecting Girls by Preventing Child Marriage Act : une loi qui aurait facilité une réponse globale regardant la prévention des mariages d'enfants dans le monde.) La liste de 100 mesures d’Egalité Maintenant comprend cent constatations et exemples actuels de l'inégalité des femmes dans le monde et les associe à des mesures, si modestes soient-elles, que les individus peuvent prendre afin de progresser vers l'égalité réelle et un monde plus sûr pour les femmes et les filles.

Taina Bien-Aimé, directrice exécutive d’Egalité Maintenant, souligne: "A l'échelle nationale et internationale, les mouvements de femmes ont enregistré des progrès significatifs au cours des 100 dernières années, du droit de vote à la reconnaissance des MGF comme une violation des droits humains en passant par la possibilité de posséder des terres. Cela est dû à la détermination de personnes assez courageuses pour contester le manque de volonté politique de leurs gouvernements et les tenir responsables de leurs promesses de protéger les femmes et les filles contre la violence et la discrimination, ainsi qu’à la capacité des militants à convaincre les citoyens de se joindre à eux en agissant. Souhaitons que l’égalité réelle pour tous, une donnée essentielle pour le développement économique, l'éradication de la pauvreté, la sécurité et la démocratie, se réalise dans les 100 prochaines années. Etre une femme ne peut pas signifier, dans de si nombreuses régions du globe, être condamnée à une peine de profondes souffrances, voire de mort."

Comme les 100 mesures pour l'Egalité l’illustrent clairement, beaucoup de travail reste à faire pour faire avancer les droits des femmes. Les recherches montrent que le financement et le soutien aux droits des femmes ne sont pas suffisants et diminuent rapidement. Entre-temps, chaque individu peut: faire un don, téléphoner, écrire une lettre ou envoyer un email pour s'assurer que les gouvernements changent les politiques et les lois qui affectent négativement les droits fondamentaux des femmes et des filles. Veuillez visiter (En anglais seulement)

 

Mars 4, 2011 - 11:30