Réunion internationale d’avocats à Nairobi, en juin 2001

Version imprimableSend to friend

La Réunion internationale d’avocats qui s’est déroulée à Nairobi au mois de juin 2001 a été organisée par le Bureau régional Afrique d'Egalité Maintenant, où le professeur Catharine MacKinnon a présenté sa théorie de l'égalité des sexes. L'objet de la réunion, présidée par le juge Navanethem Pillay, alors présidente du Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda et actuellement Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, était de confronter des concepts théoriques et des réalités pratiques pour élaborer des stratégies et des moyens novateurs de plaider en faveur de l'égalité des sexes au niveau international au nom des femmes et des jeunes filles. des Des avocates de 23 pays, et notamment du Brésil, du Bangladesh, du Cameroun, de Chine, d'Éthiopie, de Hongrie, d'Inde, du Japon, de Jordanie, des Philippines, de Tunisie et du Zimbabwe ont assisté à cette réunion,  et ont pris part à des discussions sur le viol, les violences familiales, la traite des femmes, les droits de reproduction, le harcèlement sexuel et les droits de propriété. En plus de conversations sur les théories, les pratiques et les stratégies, la réunion comportait une journée d'activisme, où des délégations d’avocates se sont rendues devant un certain nombre d'ambassades pour y réclamer l'abrogation des lois à caractère discriminatoire.