Sommet des femmes afghanes pour la démocratie

Version imprimable

La résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité reconnaît officiellement le rôle décisif des femmes dans la résolution des conflits. Pour faciliter l’application de la résolution 1325 et exprimer son soutien et sa solidarité aux femmes d’Afghanistan, Egalité Maintenant a rassemblé des associations de défense des droits de la femme qui ont organisé, en collaboration avec le Conseiller pour l’égalité des sexes auprès du Secrétaire général des Nations Unies et l’UNIFEM, un Sommet des femmes afghanes pour la démocratie.

Cet événement unique, qui a eu lieu les 4 et 5 décembre 2001 à Bruxelles, à la Commission européenne, a permis à une quarantaine de dirigeantes afghanes venues des quatre coins du monde (Afghanistan, Pakistan, Iran, républiques d’Asie centrale, Etats-Unis, Canada et Europe) de se rencontrer pour discuter de leur implication dans les décisions prises sur le devenir de leur pays. Les associations organisatrices étaient V-Day, le Lobby européen des femmes, le Centre pour les initiatives stratégiques des femmes et la fondation The Feminist Majority.

Le Sommet des femmes afghanes a adopté la Proclamation de Bruxelles (en anglais et français seulement), manifeste historique dans lequel sont exprimés les rêves et les aspirations entretenus depuis longtemps par les femmes afghanes, ainsi qu’une liste de demandes concrètes concernant la reconstruction de l’Afghanistan, pour application immédiate. Des dirigeantes du monde entier sont venues à Bruxelles témoigner de leur solidarité aux femmes afghanes, tandis que des militantes de 16 pays ont tenu des réunions parallèles pendant le Sommet afin d’élaborer des stratégies de soutien aux femmes d’Afghanistan et ont adopté une Déclaration de solidarité (en anglais et français seulement).

À la suite de cet événement, Egalité Maintenant et les autres associations ont organisé une tournée politique et médiatique à l’occasion de laquelle six déléguées du Sommet ont pu délivrer leur message à des responsables de l’Union européenne, des Etats-Unis et des Nations Unies, notamment au Conseil de sécurité de l’ONU et au Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan. D’autres activités se poursuivent dans le prolongement du Sommet. En mars 2002, Egalité Maintenant a participé à une mission en Afghanistan préparée par V-Day afin de faire le point de la situation sur place et d’avoir des discussions stratégiques avec des groupes de femmes et le ministère de la Condition féminine.

Egalité Maintenant a également  travaillé avec des femmes juristes en Afghanistan pour les aider à développer l’association AWLPA, l’association de femmes avocates et professionnelles (Afghan Women Lawyers and Professionals Association), qui a notamment pour vocation de participer à la mise en place d’un cadre juridique national dans lequel les femmes pourront jouir de leur droits humains fondamentaux.

  • Communiqué de presse du 6 décembre 2001 : Pour célébrer la liberté, le Sommet des femmes afghanes montre la voie et lance une campagne mondiale pour les droits humains et la démocratie en Afghanistan (en anglais seulement)
  • Communiqué de presse du 14 décembre 2001 : Des déléguées du Sommet des femmes afghanes présentent la Proclamation de Bruxelles à des représentants du Congrès et du Département d’État des Etats-Unis (en anglais seulement)
  • Avis aux médias du 20 décembre 2001 : Des déléguées du Sommet des femmes afghanes vont rencontrer le Conseil de sécurité des Nations unies ; l’actrice Meryl Streep présidera la conférence de presse au cours de laquelle seront présentées les demandes des femmes afghanes et la campagne mondiale de soutien à leur lutte pour le respect des droits humains et la démocratie (en anglais seulement)