Lettre type : Alerte Urgente Afrique du Sud mai 2010

Version imprimable

Monsieur [le Président/le Ministre],

Je vous écris pour vous faire part de ma profonde inquiétude au sujet des répercussions que la Coupe du monde 2010 risque d’avoir sur les femmes et filles victimes prévisibles de la traite des êtres humains. Il est probable en effet que, pour satisfaire la demande de services sexuels des supporteurs de football venus du monde entier pour assister à ce championnat, la traite soit en recrudescence à l’intérieur et à destination de l’Afrique du Sud. L’exploitation et les violences subies par les victimes de la traite des personnes sont bien documentées et ont de terribles conséquences : blessures physiques directes, maladies transmises par voie sexuelle, grossesses non désirées, toxicomanie, alcoolisme et graves dommages psychologiques.

En tant qu’Etat Partie au Protocole de Palerme, l’Afrique du Sud est tenue d’ériger en infraction pénale la traite des personnes, de décourager la demande qui favorise la traite, et d’assurer des services de réinsertion aux victimes. Le projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre la traite des personnes (Prevention and Combating of Trafficking in Persons Bill 2010) est une première étape bienvenue montrant la détermination de l’Afrique du Sud à honorer ses obligations internationales. Je vous prie instamment d’agir au plus vite pour que ce projet de loi soit adopté avant la Coupe du monde et que ses dispositions soient effectivement appliquées pendant et après ce grand événement sportif, afin de prévenir l’exploitation des femmes et des filles et de permettre aux victimes de la traite d’obtenir réparation.

Vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Monsieur [le Président/le Ministre], à l’assurance de ma très haute considération.