Mise à jour à destination des membres - Août 2013

Version imprimableSend to friend
Félicitations à Gloria Steinem, membre du conseil d’administration, fiduciaire et amie d’Egalité Maintenant, et maintenant récente lauréate de la Presidential Medal of Freedom 2013 ! Ce prix est décerné chaque année par le président des Etats-Unis et est considéré comme la plus haute distinction civile du pays. Comme Gloria, activiste de toute une vie, votre action revendicatrice fait la différence. Lisez la suite pour de plus amples informations sur les mises à jour de nos campagnes:

Etats-Unis – Big Apple Oriental Tours, le voyagiste organisateur de tourisme sexuel, est condamné

Kenneth Franzblau

« Egalité Maintenant cherche depuis longtemps à aborder la question de la demande pour le commerce du sexe en s’attaquant au tourisme sexuel. La condamnation de Douglas Allen, voyagiste organisateur de de tourisme sexuel, va rappeler à tous ceux qui sont impliqués dans l’industrie du sexe, les acheteurs de services sexuels ainsi que les proxénètes, que leurs activités sont criminelles et qu’ils seront poursuivis en justice. »
-Kenneth Franzblau, Consultant lutte contre la traite, Egalité Maintenant

Justice a enfin été rendue dans le cadre de la campagne lancée par Egalité Maintenant en 1995 contre Big Apple Oriental Tours (BAOT), voyagiste organisateur de tourisme sexuel basé à New York. Le 22 juillet dernier, Douglas Allen, copropriétaire de BAOT, a été reconnu coupable d’incitation à la prostitution et il risque jusqu'à sept ans d’emprisonnement. Cette condamnation fait suite à plusieurs enquêtes menées par Egalité Maintenant et les forces de l’ordre, et à un précédent acquittement d’Allen et de l’autre copropriétaire, Norman Barabash. Bien que la route pour obtenir justice fût longue, la persévérance d’Egalité Maintenant, des membres de notre Réseau d'action pour l'égalité, et de nos partenaires, a joué un rôle important. Ces initiatives combinées ont conduit en 2007 à une modification de la Loi anti-traite de l’Etat de New-York. Cet amendement a donné aux forces de l’ordre les outils juridiques nécessaires pour être en mesure de poursuivre les voyagistes organisateurs de tourisme sexuel. Allen a été condamné en vertu de cette loi modifiée et la peine doit être prononcée le 15 octobre 2013.

[Note: M. Barabash a coupé toute relation avec BAOT au moment de son arrestation. Il a été condamné pour fraude dans une autre affaire et libéré de prison en juillet 2011.]

Arabie saoudite – les activistes des droits des femmes font appel
Le 14 juillet dernier, Wajeha Al-Huwaider et Fawzia Al-Oyouni ont fait appel de leur peine de prison et de l’interdiction de quitter le territoire. Elles sont actuellement en attente de la décision de la cour d’appel. En attendant, Egalité Maintenant a adressé un courrier au Rapporteur spécial des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l'Homme afin de demander une intervention immédiate dans ce cas, ainsi qu’à la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme au sujet de cette affaire et du système de tutelle masculine en général. L'ONU va soulever la question à l'Arabie saoudite. Si la condamnation est confirmée, les activistes auront une dernière possibilité de faire appel de leur condamnation devant la cour suprême, mais elles devront le faire depuis une cellule de prison. Veuillez continuer à agir. Merci à tous ceux qui ont participé à notre campagne sur les réseaux sociaux.

International – des pays modifient les lois sur la nationalité discriminatoires
Des progrès ont été réalisés dans le cadre de notre campagne en faveur de l'abrogation des lois sur la citoyenneté et la nationalité qui sont discriminatoires en fonction du sexe. Le parlement sénégalais a modifié la législation pour que les sénégalaises aient désormais les mêmes droits que les hommes de transmettre leur nationalité à leurs maris et à leurs enfants. La commission constitutionnelle des Bahamas a recommandé que la nouvelle constitution (qui doit être votée en novembre) inclue une modification  des dispositions en matière de citoyenneté pour atteindre la neutralité en fonction du genre et la pleine égalité entre hommes et femmes. Enfin, en Autriche, la législation a été modifiée afin de supprimer une partie de la discrimination entre les hommes et les femmes célibataires qui veulent transmettre leur  nationalité à leurs enfants.

Par ailleurs, Shelby Quast, la conseillère politique principale d’Egalité Maintenant, a présenté le 7 août dernier à Washington notre rapport sur ​​la nationalité au cours d’un panel sur ​​la discrimination fondée sur le sexe et l'apatridie organisé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le Bureau de la démocratie, des droits humains et du travail du Département des Etats-Unis d'Amérique, et la Commission des femmes réfugiées. A la suite du panel, le département d’Etat américain a publié le  rapport d’Egalité Maintenant sur les réseaux sociaux.

Inde – réformer la législation anti-traite
Les amendements à la Loi sur la prévention du trafic immoral (ITPA - Immoral Traffic Prevention Act) de 1956 qui permettraient de mieux protéger les victimes de traite sexuelle n'ont pas été abordés lors de la dernière session du parlement indien. Notre partenaire, Apne Aap, est en train de vérifier la date à laquelle les dispositions seront mises en place et présentera la pétition et les signatures aux députés le moment venu.

Etats-Unis – les agressions sexuelles dans l'armée
Le 15 août dernier, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a présenté sept nouvelles initiatives portant sur la prévention des agressions sexuelles et sur les mesures d’intervention du ministère. Bien que cette plus grande volonté de s’attaquer aux agressions sexuelles dans l'armée soit la bienvenue, ces initiatives ne vont pas assez loin et elles ne permettront pas de réaliser les changements structurels nécessaires pour prévenir les violences et faire en sorte que les victimes aient accès à la justice. Par conséquent, Egalité Maintenant continue à plaider pour l’adoption de la Loi de 2013 sur l'amélioration de la justice militaire (MIJA - Military Justice Improvement Act) qui a été introduite par la sénatrice Kirsten Gillibrand. La sénatrice Gillibrand demandera au Sénat de voter sur la MJIA après la suspension du Congrès au mois d’août. Nous espérons également que le Sénat soutiendra de manière bipartite deux amendements relatifs au traitement des affaires d'agressions sexuelles qui ont été adoptés par la Chambre des représentants en juillet dernier (amendements proposés pas la députée Speier - Démocrate, Californie) et inclus dans la Loi de 2014 sur les crédits du ministère de la Défense (Department of Defense Appropriations Act - HR 2397). Si vous résidez aux Etats-Unis, veuillez contacter votre sénateur et lui demander de soutenir l'adoption de ces projets de loi.

Indonésie – le CDH critique la médicalisation des MGF
En réponse à la présentation conjointe d’Egalité Maintenant et de notre partenaire, Kalyanamitra, au Comité des droits de l'Homme des Nations-Unies (CDH), ce dernier a exprimé sa préoccupation au sujet de Indonesia’s passage of a regulation qui légitime les MGF et autorise les professionnels de la santé à les pratiquer. Dans ses observations finales, le Comité a exhorté le gouvernement à abroger ce règlement, à criminaliser la pratique des MGF, et à sensibiliser le public à la question.


Le Protocole relatif aux droits des femmes en Afrique fête ses 10 ans

Avec la permission de SOAWR
Le 11 juillet dernier, le bureau kenyan d’Egalité Maintenant et le Mouvement de solidarité pour les droits des femmes africaines (SOAWR) ont organisé une manifestation pour célébrer le 10e anniversaire du Protocole relatif aux droits des femmes en Afrique. A l’heure actuelle, 36 des 54 pays de l'Union africaine ont ratifié le Protocole, en grande partie grâce aux efforts de SOAWR, une organisation dont le secrétariat est assumé par Egalité Maintenant. «C'est un objectif à long terme qui exige de la volonté, de la persévérance, et que  SOAWR reste déterminé à accomplir. Même si la coalition SOAWR et nos partenaires comprennent que la tâche à venir sera ardue, nous faisons le bilan des dix années écoulées depuis l'adoption du Protocole et apprécions le chemin parcouru », a déclaré Faiza Jama Mohamed, directrice du bureau de Nairobi d’Egalité Maintenant.

Des manifestations seront organisées au Malawi au mois d’août, y compris une présentation du Dr Nkosazana Dlamini Zuma, la présidente de la Commission de l'UA, sous l’égide de Joyce Banda, la chef d’Etat du Malawi. Journey to Equality, un livre de réflexion sur l'impact du Protocole, sera publié sous peu.

Poursuivre les acheteurs de services sexuels
En réaction à une récente opération du gouvernement fédéral américain qui a entraîné la dissolution de réseaux domestiques de traite sexuelle des mineurs, le New York Times a publié le 5 août dernier une Lettre à l'éditeur rédigée par Lauren Hersh, directrice du bureau new-yorkais d’Egalité Maintenant. Dans cette lettre, Lauren a expliqué que, pour véritablement éliminer la traite à des fins sexuelles, il faut criminaliser la demande qui alimente l'exploitation sexuelle commerciale. Nous espérons donc qu'un projet de loi (H.R. 2805/S. 1354) qui vise à étendre la Loi sur la protection des victimes de traite (TVPA) afin de pénaliser ceux qui sollicitent ou fréquentent des victimes de traite sexuelle, et qui a récemment été présenté au Congrès américain par les députés Poe et Maloney et le sénateur Cornyn, sera adopté. Cet amendement préciserait de manière  déterminante l’objectif original de la TVPA afin qu’elle touche pleinement les instigateurs et participants de la traite à des fins sexuelles : les trafiquants, les facilitateurs  et les acheteurs. Egalité Maintenant plaide pour son adoption, et nous encourageons ceux d'entre vous qui résident aux Etats-Unis à contacter votre député et sénateur pour les inciter à passer la loi sans tarder.

Merci à Control Room
Egalité Maintenant Londres & camarades lors de Sound of Change
Egalité Maintenant souhaite remercier Kevin Wall et Aaron Grosky, et leur rendre hommage pour  leur soutien continu et leurs efforts incessants afin de faire avancer les initiatives d’Egalité Maintenant. Par le biais de leur société, Control Room, Kevin et Aaron ont produit pour Gucci The Sound of Change Live, un concert télévisé dans le monde entier, et contribué à garantir la présence d’Egalité Maintenant au programme.

Les talentueux producteurs ont généreusement fait don de leurs services pour produire à Los Angeles en  novembre prochain notre cérémonie inaugurale au cours de laquelle Joss Whedon, membre du conseil consultatif, sera honoré.

L'UNICEF publie un rapport détaillé sur les MGF
Le 22 juillet dernier, l'UNICEF a publié un rapport global sur les MGF qui conclut que, même si la pratique est en baisse dans plus de la moitié des 29 pays d'Afrique et du Moyen-Orient étudiés, 30 millions de filles courent toujours le risque de les subir dans la prochaine décennie. Cette analyse statistique fiable a également révélé que les taux de prévalence ont le plus diminué dans les pays qui ont abordé le problème par le biais d’une combinaison de mesures juridiques, pédagogiques, et de protection de l'enfance (comme par exemple au Kenya et au Burkina Faso). Cette approche à plusieurs volets est la méthode qu’Egalité Maintenant préconise, et celle qui a été  mise en œuvre lors de nos 20 années d’action dans ce domaine. «Dans les zones où les MGF sont en baisse, le problème a été abordé dans le cadre de la violence envers les femmes. C'est une question de pouvoir d’un sexe sur l’autre, et ce n'est pas un domaine où l’on peut simplement rééduquer les gens. Il est nécessaire que les gens comprennent qu’il y aura des conséquences s’ils effectuent la pratique. Nous ne pouvons pas compter uniquement sur la bonne volonté des gens », a déclaré Efua Dorkenoo, directrice de l’action militante du programme anti MGF d’Egalité Maintenant.

Le 12 juillet déclaré «Journée de Malala »
« Aujourd'hui, ce n’est pas ma journée. Aujourd'hui, c’est la journée de toutes les femmes, de tous les garçons, et de toutes les filles qui se font entendre pour faire valoir leurs droits.» - Malala Yousafzai

Le 12 juillet dernier, Malala Yousafzai, la courageuse écolière pakistanaise qui a été victime d'une tentative d'assassinat par les talibans pour avoir milité pour l'éducation des filles, a prononcé un discours à New York à la tribune de l'ONU, son premier discours en public depuis l’attaque. Plus tard dans la journée, qui était également le jour de son 16e anniversaire, Yasmeen Hassan, la directrice globale d’Egalité Maintenant,  a aidé à Malala à festoyer lors d’une cérémonie organisée en son honneur. Accédez au discours (en anglais) de Malala sur cette page.