L'égalité juridique est la première étape vers l'égalité des sexes. L'égalité de traitement en vertu de la loi est au cœur de notre mission parce que le droit régit tous les domaines de la vie des femmes et des filles. Lorsque les femmes et les filles peuvent vivre sans violence et discrimination, lorsque les lois protègent et font respecter leurs droits humains, tout le monde en profite.

 

Les sociétés qui traitent les femmes en tant qu'égales sont plus pacifiques et prospères. Cependant, bien que 92 pays stipulent le droit à l'égalité et à l'absence de discrimination dans leurs constitutions, tous les pays du monde disposent de législations qui considèrent les femmes et les filles comme des citoyennes de seconde classe. Cette inégalité juridique peut empêcher les filles d'aller à l'école, ou les femmes de posséder des biens, et même encourager la violence à leur égard.

Comment réaliser l'égalité juridique

Le droit international relatif aux droits humains garantit l'égalité de droits et protections pour les femmes et les filles. Egalité Maintenant l'emploie pour :

  • encourager les gouvernements et décideurs politiques à adopter et appliquer des lois qui défendent les droits des femmes et des filles
  • tenir les gouvernements responsables par rapport aux normes internationales en matière de droits humains
  • faire en sorte que le système judicaire fonctionne pour les femmes et les filles
  • donner une dimension régionale, nation et internationale à certaines affaires
  • pousser les gens du monde entier à lutter pour l'égalité

Lutter pour l'égalité: Réaliser l'égalité juridique permet de répondre à l'injustice sous toutes ses formes.

Français
Hero Title: 
égalité juridique
Body Top: 

 

Les sociétés qui traitent les femmes en tant qu'égales sont plus pacifiques et prospères. Cependant, bien que 92 pays stipulent le droit à l'égalité et à l'absence de discrimination dans leurs constitutions, tous les pays du monde disposent de législations qui considèrent les femmes et les filles comme des citoyennes de seconde classe. Cette inégalité juridique peut empêcher les filles d'aller à l'école, ou les femmes de posséder des biens, et même encourager la violence à leur égard.

Comment réaliser l'égalité juridique

Le droit international relatif aux droits humains garantit l'égalité de droits et protections pour les femmes et les filles. Egalité Maintenant l'emploie pour :

  • encourager les gouvernements et décideurs politiques à adopter et appliquer des lois qui défendent les droits des femmes et des filles
  • tenir les gouvernements responsables par rapport aux normes internationales en matière de droits humains
  • faire en sorte que le système judicaire fonctionne pour les femmes et les filles
  • donner une dimension régionale, nation et internationale à certaines affaires
  • pousser les gens du monde entier à lutter pour l'égalité

Lutter pour l'égalité: Réaliser l'égalité juridique permet de répondre à l'injustice sous toutes ses formes.

Body Bottom: 

Solidarité pour les droits des femmes africaines

L'Afrique dispose d'un des outils juridiques les plus avancées en matière de droits des femmes : le Protocole à la Charte africaine des droits des femmes (Protocole de Maputo). Adopté à Maputo, au Mozambique, en 2003, le traité régional comprend des protections relatives à la vie publique et privée, et des dispositions progressistes pour mettre fin aux pratiques néfastes et aux violences envers les femmes, et défendre leurs droits en matière de reproduction et d'autonomisation économique.

Égalité Maintenant est responsable de l’administration du Secrétariat du Mouvement de solidarité pour les droits des Africaines (SOAWR), une coalition de 47 organisations de 24 pays qui fait pression sur tous les États pour qu'ils emploient le Protocole de Maputo afin de promouvoir les droits des femmes et des filles. Le traité établit des normes rigoureuses, et avec SOAWR, nous avons aidé à former des milliers de fonctionnaires, activistes et juristes sur la manière dont l'utiliser efficacement.

Le changement juridique entraîne le changement social.

Egalité Maintenant et nos partenaires ont réalisé des progrès significatifs vers l'égalité juridique à travers le monde.  Avec votre aide, nous pouvons faire de l'égalité une réalité.  

“Without equality in the law, there can never be equality in society.”  
Antonia Kirkland, Program Manager, Equality Now

Stand-first: 

L'égalité juridique est la première étape vers l'égalité des sexes. L'égalité de traitement en vertu de la loi est au cœur de notre mission parce que le droit régit tous les domaines de la vie des femmes et des filles. Lorsque les femmes et les filles peuvent vivre sans violence et discrimination, lorsque les lois protègent et font respecter leurs droits humains, tout le monde en profite.

Add Resources: 

Solidarité pour les droits des femmes africaines

L'Afrique dispose d'un des outils juridiques les plus avancées en matière de droits des femmes : le Protocole à la Charte africaine des droits des femmes (Protocole de Maputo). Adopté à Maputo, au Mozambique, en 2003, le traité régional comprend des protections relatives à la vie publique et privée, et des dispositions progressistes pour mettre fin aux pratiques néfastes et aux violences envers les femmes, et défendre leurs droits en matière de reproduction et d'autonomisation économique.

Égalité Maintenant est responsable de l’administration du Secrétariat du Mouvement de solidarité pour les droits des Africaines (SOAWR), une coalition de 47 organisations de 24 pays qui fait pression sur tous les États pour qu'ils emploient le Protocole de Maputo afin de promouvoir les droits des femmes et des filles. Le traité établit des normes rigoureuses, et avec SOAWR, nous avons aidé à former des milliers de fonctionnaires, activistes et juristes sur la manière dont l'utiliser efficacement.

Le changement juridique entraîne le changement social.

Egalité Maintenant et nos partenaires ont réalisé des progrès significatifs vers l'égalité juridique à travers le monde.  Avec votre aide, nous pouvons faire de l'égalité une réalité.  

“Without equality in the law, there can never be equality in society.”  
Antonia Kirkland, Program Manager, Equality Now