viol

Bosnie-Herzégovine: Viols collectifs, grossesses forcées, génocide

MISE A JOUR: 
UPDATE
Date: 
1993 Juin 1

En Février 1993, Egalité Maintenant a envoyé Feryal Gharahi, une avocate musulmane et vice-présidente d'Égalité Maintenant, en Croatie et en Bosnie-Herzégovine, où elle a recueilli des témoignages sur l'emploi systématique de viols collectifs et de grossesses forcées faisant partie de la politique de « purification ethnique » du génocide serbe. En Juin 1993, Feryal Gharahi est revenue en Croatie et est allée jusqu'à la frontière de la Bosnie-Herzégovine, où elle a interviewé des officiels de l'HCR, des agents de secours et un certain nombre de réfugiés arrivés récemment.

Comment agir: 

Servez-vous de l'affiche qui se trouve au verso de cette page pour souligner les atrocités qui ont lieu en Bosnie-Herzégovine. Faites la publier dans les journaux locaux, collez-la sur des panneaux, distribuez-la lors de manifestations publiques. Envoyez des exemplaires des annonces ou des photos de l'affiche, ou l'affiche elle-même à votre Président, Premier Ministre, députés et sénateurs élus et aux hauts fonctionnaires chargés des affaires étrangères et au Secrétaire Général des Nations Unies, New York, NY 10017. Téléphonez pour demander que des mesures immédiates soient prises pour arrêter les viols et les massacres en Bosnie-Herzégovine. Essayez d'envoyer l'affiche et d'autres messages de protestation directement à Radovan Karadzic par télécopieur au : 38 11 235 1213.

RECHERCHÉ
RADOVAN KARADZIC
RADOVAN KARADZIC
POR
VIOLS COLLECTIFS ET MEURTRES
EN
BOSNIE-HERZÉGOVINE

Bosnie-Herzégovine: Viols collectifs, grossesses forcées, génocide

MISE A JOUR: 
Not an update
Date: 
1993 Fév 1

 

En février 1993, Egalité Maintenant a envoyé Feryal Gharahi, avocate musulmane et membre du conseil d'administration d'Egalité Maintenant, en Croatie et en Bosnie-Herzégovine. Voici quelques constatations et des témoignages qu'elle a pu recueillir sur place:

 

Comment agir: 

Servez-vous du poster qui se trouve au verso de cette page pour encourager les médias et les autres sources d'information à discuter de la responsabilité personnelle des dirigeants tel que Radovan Karadzic pour ces atrocités qui ont lieu actuellement en Bosnie-Herzégovine. Faites publier ce poster dans les journaux locaux, collez-le sur des panneaux, distribuez-le à des manifestations publiques. Envoyez des exemplaires des annonces, des reproductions du poster ou le poster lui-même - à vos représentants gouvernementaux et au Conseil de sécurité des Nations unies, New-York, NY 10017. Téléphonez pour demander que des mesures immédiates soient prises pour arrêter les viols et les massacres en Bosnie-Herzégovine. Essayez aussi d'envoyer le poster et autres messages de protestation directement à Radovan Karadzic par fax au: 38 11 235 1213.

R E C H E R C H É


 

RADOVAN KARADZIC
POUR
VIOLS COLLECTIFS ET MEURTRES
EN
BOSNIE-HERZÉGOVINE

Syndiquer le contenu