Kirghizstan

Kirghizstan: appel pour mettre fin au mariage par enlèvement

Numéro de l'action: 
39.1
MISE A JOUR: 
Not an update
Date: 
2011 Nov 7
Date de mise à jour: 
2013 Jan 29
MISE A JOUR: 

MISE A JOUR - 28 JANVIER 2013: M. Almazbek Atambaïev, le président du Kirghizistan, a entériné un projet de loi qui fait passer la peine maximale d'emprisonnement en cas de mariage par enlèvement de trois à sept ans, et jusqu’à dix ans si la personne enlevée a moins de 17 ans (ce qui constitue l'âge minimum légal de mariage). Egalité Maintenant accueille favorablement ce développement, et nous remercions nombre d'entre vous qui ont soutenu cette campagne. Avec nos partenaires, nous allons continuer à élaborer des stratégies sur les manières de faire en sorte que la loi soit appliquée et que les droits des femmes soient convenablement protégés.


MISE A JOUR - 14 DECEMBRE 2012: Le Parlement kirghize a approuvé le 13 décembre 2012 un projet de loi visant à renforcer la législation sur le mariage par enlèvement. Egalité Maintenant accueille favorablement ce développement et demande instamment au président Almazbek Atambaïev de signer le projet de loi afin qu'il puisse enfin entrer en vigueur.

Veuillez continuer à écrire au président Atambaïev en lui demandant de signer la loi et de veiller à ce que les cas de mariage par enlèvement fassent l'objet d'enquêtes approfondies et de poursuites entraînant la peine maximale prévue par la loi. Afin d’empêcher les mariages par enlèvement au Kirghizistan, nous continuerons à travailler avec nos partenaires sur le terrain pour que la loi soit appliquée.


 

*Tous les noms des victimes ont été changés afin de protéger leurs identités

Comment agir: 

Veuillez écrire aux représentants du gouvernement kirghize ci-dessous. Appelez-les à veiller à ce que les cas de mariage par enlèvement fassent l’objet d’une enquête approfondie et de poursuites entraînant la peine maximale prévue par la loi, et à sensibiliser le public sur ce crime et sur l'importance de l'égalité des droits dans la société. Demandez qu’ils renforcent la législation actuelle contre le mariage par enlèvement, y compris en ce qui concerne la responsabilité de membres de la famille complices, et qu’ils introduisent des amendements pour garantir la protection des victimes et fournir un accès plus facile aux services médicaux, sociaux et juridiques.

>> AGISSEZ!

Les lettres doivent aller à:

Président Almazbek Atambayev
Administration of the President
Government House
720003, Bishkek
Kyrgyzstan
Tel: +(996) 312 63 85 65
E-mail: okmotkg@mail.gov.kg

Lettres: 

Cher / Chère ____ :

Je vous écris pour remercier votre gouvernement d’avoir récemment renforcé la loi contre le mariage par enlèvement, à l'appui de l'appel lancé par les associations locales qui tentent de mettre fin à cette pratique néfaste qui enfreint le droit des femmes et des filles à l’absence de violence, à l'intégrité physique, et à la liberté de circulation.

Je reconnais que votre gouvernement a également pris d'autres mesures pour aborder cette question, et voudrais maintenant vous encourager à faire en sorte que les cas de mariage par enlèvement  fassent l’objet d’enquêtes approfondies et de sévères poursuites, en conformité avec la Constitution kirghize, qui garantit l'égalité devant la loi, et en conformité avec les obligations internationales du Kirghizistan, notamment la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques. Il existe également parmi les femmes kirghizes un fort soutien pour une campagne de sensibilisation du public sur cette question.

Je me réjouis de la direction prise par votre gouvernement afin de protéger les femmes contre le mariage par enlèvement et vous exhorte à poursuivre vos efforts pour faire en sorte que cette pratique appartienne au passé, et ainsi mettre fin aux souffrances de milliers de femmes.

Veuillez agréer l’expression de mes salutations respectueuses,

 

Syndiquer le contenu